Pseudonyme
Mot de passe
Connexion

Soupe tonkinoise de Marie lune

Par Marie lune Aucune photo
A+ a-
Bonjour Dune, et toutes les autres qui ont suivi ou qui vont suivre,

En fin de semaine, j'ai osé faire de la soupe tonkinoise traditionnelle (soupe-repas). Cette recette me vient d'un ami mordu de cette soupe et qui en a mangé sur plusieurs continents.

J'ai adoré cette soupe et l'odeur du bouillon est mémorable. Le bouillon doit être très clair, et surtout ne pas utiliser du bouillon de poulet en cubes ni de Bovril. Un sacrilège paraît-il !

Je vous mets des photos. Je les ai envoyées à mon ami avant pour lui demander ce qu'il en pensait. Tout était correct dans la fabrication, mais je dois corriger la présentation. Je dois mettre un peu moins de nouilles, plus de poulet, et le bouillon ne doit pas tout immerger.

Et pour rester dans la tradition, ça se mange avec des baguettes et le bouillon avec une cuillère chinoise (en vaisselle blanche). De plus, la politesse veut qu'on laisse un tout petit peu de bouillon dans le fond du plat pour montrer que ça ne fait pas deux semaines qu'on n'a pas mangé.

Voici la recette. Ça semble compliqué, mais ça se fait très bien et ça vaut la peine.

Soupe tonkinoise au poulet (Pho au poulet)

1 poulet d’environ 2 kg
1 morceau de gingembre (environ 2 pouces)
3 oignons
1 carotte
1 bâton de cannelle
6 étoiles d’anis
6 clous de girofle
4 graines de cardamone (facultatif)
150 ml de sauce de poisson
5 L d’eau
150 ml d’arachide grillé

1 paquet de nouille au riz (sur le paquet : Banh pho)

Pour servir :

1 échalote,
5 tiges de coriandre,
Basilic thaï,
Coriandre épineuse (ngo gai ou Eryngium foetidum) voir : http://www.toildepices.com/index.php?url=/fr/plantes/angio_dic/apiacee/eryngium/foetidum.php
Oignon émincé en lamelles
Quartiers de citron

Mise en place :
• Faire tremper les nouilles de riz dans de l’eau chaude
• Faire griller le morceau de gingembre et 1 oignon dans le four à 400F, jusqu’à ce qu’ils deviennent brun foncé.
• Émincer en très fines lamelles les 2 autres oignons
• Émincer l’échalote et les tiges de coriandre. Les mélanger ensuite ensemble.
• Concasser les arachides grillées
• Mettre dans une poêle antiadhésive la moitié des oignons émincés précédemment à feu doux jusqu’à ce qu’ils soient caramélisés et légèrement croustillants (pas besoin de mettre de l’huile dans la poêle)
• Découper le poulet en 2

Préparation du bouillon :
• Mettre les 5 litres d’eau dans un chaudron et faire bouillir
• Quand l’eau bout, y mettre les 2 moitiés du poulet et la carotte. Quand l’eau recommence à bouillir, baisser le feu immédiatement à doux. Enlever les écumes à fur et à mesure. Couvrir avec un couvercle, mais pas complètement, laisser une toute petite espace d’environ ¾ de pouce.
• Laisser frémir pendant 45 minutes à feu doux. Enlever les écumes de temps en temps.

Note : Le fait de mettre une viande dans l’eau bouillante et faire mijoter à feu doux avec un couvercle avec une petite espace permet d’avoir un bouillon clair. Après 45 minutes, on peut enlever une partie du bouillon ainsi obtenu si on désire avoir du bouillon de poulet neutre. Sinon, à partir de cette étape on va transformer le bouillon de poulet neutre en bouillon de soupe tonkinoise.
Si on veut juste faire un bouillon de poulet : mettre 2 oignons (non grillés) en même temps que le poulet. Ajouter un bouquet garni selon le goût.

• Enlever le poulet. Détacher les 2 poitrines, les 2 cuisses. Récupérer la viande, réserver. Remettre tous les os (désosser les 2 cuisses et remettre les os) et les ailes de poulets dans le bouillon. Jeter toute la peau du poulet.
• La viande obtenue : attendre que ça refroidisse et effilocher avec les mains (ne pas couper avec un couteau) en morceaux d’environ d’1 pouce de long et ¼ de pouce de large. Réserver au frigo.
• Mettre l’oignon et le gingembre grillés dans le bouillon
• Mettre le bâton de cannelle, les étoiles d’anis, les clous de girofle, les graines de cardamone et la sauce de poisson dans le bouillon de poulet.
• Laisser frémir 1 à 1,5 heures. 15 minutes environ après avoir mis l’oignon, le gingembre et les épices, le parfum de la soupe tonkinoise commence à se dégager. Garder toujours le couvercle fermé avec une petite espace. Écumer au besoin.
• On obtient à la fin un bouillon clair, de couleur légèrement jaunâtre ou beige et parfumé. Cette senteur est obtenue grâce à la réaction de la sauce de poisson et l’anis étoilé. Les autres ingrédients (cannelle, clous, cardamone) jouent le rôle d’amplifier davantage cette senteur.

Service :
• Faire bouillir de l’eau, y tremper les nouilles de riz et les garder al dente. Sortir les nouilles et rincer à l’eau froide pour arrêter la cuisson (même technique que les spaghettis)
• Mettre une quantité suffisante (moitié de la capacité d’un bol) dans un bol de soupe-repas.
• Y ajouter la viande poulet (varier viande blanche et brune), quelques lamelles d’oignon émincé.
• Avoir à la disposition un petit chaudron d’eau bouillante. Verser l’eau bouillante dans le bol pour réchauffer les nouilles et la viande. Jeter l’eau bouillante du bol par après.
• Verser dans le bol le bouillon de soupe tonkinoise (doit être assez chaud). Le niveau du bouillon ne doit pas dépasser le niveau des nouilles et de la viande (environ au 9/10. Les nouilles et la viande doivent même faire une petite montagne). Garnir avec le mélange d’échalote et de coriandre, et finalement des oignons émincés caramélisés et 1/2 cuillère à café d’arachides grillés. (déposer sur la montagne, et non dans le bouillon)
• Servir immédiatement
• À table, chaque convive ajoute des feuilles de basilic, le jus d’un quartier de citron et du poivre selon son goût.


Ceci est une recette complète et traditionnelle.
• Dans les restaurants, c’est rare qu’on mette les oignons émincés et les arachides concassés en même temps. Certains restaurants les omettent complètement. Le rôle de ces 2 ingrédients est d’ajouter une touche croquante et croustillante dans la soupe.
• La coriandre épineuse est disponible dans les épiceries asiatiques. C’est une plante très appréciée chez les amateurs de soupe tonkinoise (bœuf et poulet).
• Le basilic thaï est beaucoup plus parfumé que le basilic régulier ou italien qu’on retrouve ici (consulter le site de http://www.toildepices.com)
• On peut accentuer encore le parfum de la soupe tonkinoise en ajoutant davantage de sauce de poisson et les étoiles d’anis, selon son goût.
• Si on désire dégraisser le bouillon de la soupe, en laisser quand même un tout petit peu pour le parfum de la soupe







Commentaires des usagers:


Un gros gros merci pour cette recette que je vais délecter...
petitecretonne
il paraît que les vietnamiens en mangent même pour déjeuner.

Moi en tout cas, je vais en refaire encore et encore.
Marie Lune

Magnifique !
Et certains des commentaires dans la recette m'ont fait sourire.
J'ai juste l'envie d'y goûter mais ne sais pas si j'en laisserai...mon estomac passe avant la bienséance ! ;-D
bagosse


Merci pour c'te belle et bonne recette, Marie Lune et plus tôt j'ai envoyé un courriel dans lequel je racontais la bonne sauce Béchamel que j'ai faite avec les reste. Pas piquées des vers la soupe et la sauce.
Merci pour tout
petitecretonne

Mille mercis pour cette recette!
beaubarbu
Source: Marie Lune
Recette # 35695, crée le 2008-09-08 12:10:22 , Vu 4783 fois
livre de recettesAjoutée au livre de recettes de ces cuistots

Vins Suggérés

Vins Rouges

Vins Blancs

Vins Rosés

0 Commentaire

Commenter la recette


Facebook

Type de recherche
Mots à inclure Mots à exclure

Recette Essayée

À refaire

1 cuistot a aimé
0 cuitot n'a pas aimé
0% la referaient

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Recette en double, incomplète, droits d'auteurs, ou autre motif. Décrivez en détails la raison de votre alerte.